01/09/2022 | Pakistan

Des inondations dévastatrices affectent le Pakistan

Après la canicule, le déluge s'est abattu sur le Pakistan dont environ 1/3  du territoire est sous les eaux. Ces précipitations sont les plus élevées depuis plus de 3 décennies et vont causer, selon les 1ères estimations, plus de 10 milliards USD de dégâts.
 
Intervenant généralement de juin à septembre, la mousson est essentielle à l'agriculture du Pakistan pour irriger les plantations et reconstituer les réserves en eau. Mais cette année, les précipitations à l'échelle du pays sont 2,87 fois plus élevées que la moyenne nationale sur 30 ans, et certaines provinces ont reçu plus de 5 fois plus de précipitations que la moyenne observée sur 30 ans. 
 
Environ 1/3 du territoire pakistanais est sous les eaux, plus de 33 millions de personnes sont touchées dans 116 districts du pays. Le gouvernement a officiellement déclaré 66 districts 'sinistrés' : 31 au Balouchistan, 23 au Sindh, 9 au Khyber Pakhtunkhwa, et 3 au Pendjab.
 
Selon NDMA (National Disaster Management Authority) environ 2 millions d'acres (809 371 hectares) de cultures et vergers sont impactés, notamment dans le Balochistan (123 024 hectares), le Penjab (72 034 hectares) et le Sindh (623 215 hectares).
 
Il est encore trop tôt pour établir un bilan complet mais les pertes humaines sont déjà lourdes (1 000 morts) et les 1ères estimations font état d'un montant colossal de dégâts qui pourrait dépasser les 10 milliards USD.
 
 
source : reliefweb.int, economictimes.indiatimes.com, dawn.com
 
 
 
 
© Copyright 2011 - Fructidor International - Tous droits réservés.