22/09/2022 | Bangladesh

Chute de 50% pour les importations de fruits frais au Bangladesh

Sévère diminution en volume des importations de fruits frais au Bangladesh, suite à une nouvelle réglementation concernant ces produits jugés 'non essentiels'.
 
Au Bangladesh, les importations de fruits via le port de Chattogram étaient d'environ 70 000 tonnes au mois d'avril 2022, selon les douanes. Ensuite, en 1 mois, ces importations sont tombées à 35 170 tonnes, puis à 26 310 tonnes en juin et 21 571 tonnes en juillet. Légère reprise en août avec 33 454 tonnes mais le volume est resté bien inférieur au volume importé au mois d'avril.
 
Cette chute des importations s'explique par la nouvelle réglementation mise en place, le gouvernement a durci les règles concernant ces produits jugés 'non essentiels' pour limiter la sortie des réserves de change. Les taxes sur les importations de divers fruits frais sont passées à 20% contre 3% auparavant, tandis que la Bangladesh Bank a imposé que les importateurs effectuent un dépôt de 100% avant l'ouverture de lettres de crédit, cette 'marge' de trésorerie variait entre 10% et 20% auparavant.
 
De nombreux professionnels, avec de petites et de moyennes entreprises, ont maintenant stoppé les importations de fruits car ils ne sont pas en mesure de déposer la somme nécessaire pour ces 'marges' de trésorerie.
 
Le Bangladesh importait divers fruits frais, comme les pommes, les oranges, les mandarines, les raisins et les poires, principalement de Chine, d'Australie, d'Afrique du Sud, du Brésil, d'Argentine, de Nouvelle-Zélande, d'Afghanistan et de France.
 
 
source : tbsnews.net
 
 
 
 
© Copyright 2011 - Fructidor International - Tous droits réservés.