Recherche une info ou un article déjà paru



Recherche Express





Recherche par la carte

18 000 adresses dans 138 pays...

France 14/10/2021

L’interdiction des emballages plastiques va débuter en janvier 2022 et sera progressive jusqu'en 2026

Envoyer à un collègue 
Version imprimable 
En France à compter du 1er janvier 2022 il ne sera plus possible de vendre les fruits et légumes frais non transformés emballés dans du plastique. Le décret prévoit une application progressive de cette interdiction afin qu’au plus tard en 2026, l’ensemble des fruits et légumes soient vendus sans emballage plastique.
 
Dès le 1er janvier 2022, c’est une trentaine de fruits et légumes frais non transformés qui devront être vendus sans plastique.
.Légumes : poireaux, courgettes, aubergines, poivrons, concombres, pommes de terre et carotte, tomates rondes, oignons et navets, choux, choux fleurs, courges, panais, radis, topinambours, légumes racines.
.Fruits : pommes, poires, oranges, clémentines, kiwis, mandarines, citrons, pamplemousses, prunes, melons, ananas, mangues, fruits de la passion, kakis. 
 
 
Mais certains fruits et légumes bénéficient d'un sursis pour la mise en application de ce décret, comme les produits conditionnés par lots de plus de 1,5kg ou ceux qui présentent un risque de détérioration s’ils sont vendus en vrac. Ces exemptions concernent : 
.Jusqu'au 30 juin 2023 : tomates (à côtes, allongées, cerise ou cocktail), oignons et navets primeurs, choux de Bruxelles, haricots verts, raisins, pêches, nectarines et abricots
.Jusqu'au 31 décembre 2024 : endives, asperges, brocolis, champignons, pommes de terre et carottes primeur, salade, mâche, jeunes pousses, herbes aromatiques, épinards, oseille, fleurs comestibles, pousses de haricot mungo, cerises, canneberges, airelles et physalis.
.Jusqu'au 30 juin 2026 : graines, germées, fruits rouges, fruits mûrs à point.
 
 
Un délai de tolérance de 6 mois est également prévu pour écouler les stocks d’emballages en plastique. 
 
 
 
Les professionnels français ont été surpris par le contenu du décret, soulignant que les entreprises du secteur vont devoir faire face à de nombreux problèmes techniques, à l'indisponibilité des matières premieres et à un coût supplémentaire pour des solutions alternatives. 
 
Selon Interfel qui rassemble l’ensemble des métiers de la filière Fuits & Légumes frais, le plastique utilisé pour les fruits et légumes représente moins de 1,5% du plastique utilisé dans la totalité du secteur alimentaire. Interfel estime que cette réglementation ne tient pas compte des contraintes techniques et économique de la filière, rappelant  avoir proposé l'utilisation de plastique 100% recyclable plutôt que l'interdiction totale de plastique. 
 
 
Le Décret n° 2021-1318 du 8 octobre 2021 https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044183805
 
 
 
source : france24.com, ecologie.gouv.fr
Membre GOLD
Les Membres
Gold à la Une
Egypte Fruttella For Food Industry S.A.E. - Egypte - 1. Orange - 2. Pamplemousse - 3. Mandarine
France Ag'Pom - France - 1. Pomme de terre - 2. Carotte - 3. Oignon
Dominicaine (Rép.) ART Agro Industrial SRL - Dominicaine (Rép.) - 1. Mangue
Become Gold


Fin des emballages en plastique pour une trentaine de fruits et légumes frais non transformés dès le 1er janvier 2022 (Photo : ecommercemag.fr).
 
Envoyer à un collègue 
Version imprimable 
Fructidor.com ad.

Fructidor.com ad.


^ Haut de page