Recherche une info ou un article déjà paru



Recherche Express





Recherche par la carte

18 000 adresses dans 138 pays...

Chili 30/01/2024

'Frutas de Chile' met à jour ses prévisions pour la saison des myrtilles

Version imprimable 
Le Comité des myrtilles de 'Frutas de Chile' a partagé une mise à jour sur les exportations pour la saison en cours, soulignant la complexité de la prévision des volumes exportés en raison des conditions météorologiques variables.
 
L'analyse conjointe avec iQonsulting, présentée dans le Crop Report, a révélé que les exportations pourraient atteindre environ 80 000 tonnes. Cela représente une variation de -8,5% par rapport à la saison précédente, mais dépasse la précédente estimation qui indiquait 73 500 tonnes.
 
Andrés Armstrong, directeur exécutif du Comité, a souligné que la saison en cours a connu un développement plus lent des cultures suivi par des semaines de pointe très concentrées et que la fin de saison devrait s'étendre un peu plus que ce que l'on a vu la saison précédente. Malgré la diminution du volume, la saison devrait se clôturer avec un meilleur mélange variétal et des fruits de meilleure qualité, améliorant ainsi la compétitivité des myrtilles chiliennes sur les marchés de destination.
 
Exporter des fruits de la meilleure qualité est très important, selon Andrés Armstrong qui estime que cela est primordial pour se consolider en tant qu'acteur compétitif lors des saisons à venir. En outre, il a noté une progression de +200 % des expéditions aériennes, ce qui indique une offre faible par rapport à la demande pendant certaines semaines.
 
Pour cette saison 2023/24 en cours, jusqu'à la semaine 3, un total de 61 664 tonnes de myrtilles exportées ont été enregistrées, soit -15,6% par rapport à la saison précédente pour la même période. Les États-Unis restent le principal marché, suivis par l'Europe, le Canada, l'Asie, l'Amérique latine et le Moyen-Orient, avec une croissance notable en Europe et en Amérique latine.
 

Armstrong prévoit qu'à partir de la semaine 04, une diminution des volumes hebdomadaires est attendue. Il a souligné que les récoltes dans la zone Centre-Sud, la plus grande région exportatrice, touchent à leur fin. Les fruits de la zone sud, dernière partie de la saison chilienne, présentent un léger retard, ce qui permet d'anticiper une clôture de la saison plus tardive par rapport à la l'année dernière. Ces conditions favorables pourraient permettre d'exporter un plus grand volume de fruits frais. 

 

 

 
 
 
source : asoex.cl
Become Gold


Pour cette saison 2023/24 les exportations pourraient atteindre environ 80 000 tonnes. Cela représente une variation de -8,5% par rapport à la saison précédente, mais dépasse la précédente estimation qui indiquait 73 500 tonnes (Photo: blueberriesconsulting.com)
 
Envoyer à un collègue 
Version imprimable 
Fructidor.com ad.


^ Haut de page