Recherche une info ou un article déjà paru



Recherche Express





Recherche par la carte

18 000 adresses dans 138 pays...

Belgique 03/06/2024

Avancées et défis de la technologie de tri dans le secteur des pommes et des cerises : GRANDE entrevue avec Benedetta Ricci Iamino, TOMRA Food

Version imprimable 
TOMRA Food et ICOEL ont un rôle essentiel à jouer dans le secteur mondial des cerises et des pommes en intégrant leurs technologies de tri pour améliorer l'efficacité du flux de travail et de la production. 
 
Aujourd'hui, nous discutons avec Benedetta Ricci Iamino, directrice du segment mondial de TOMRA Food – Cerise et légumes transformés, qui explique comment leurs efforts combinés rationalisent les opérations depuis le tri initial des matières premières jusqu'aux étapes finales de l'emballage. 
 
TOMRA est réputé pour sa technologie de tri de pointe basée sur des capteurs et ses solutions complètes de calibrage et de pelage, qui améliorent considérablement la qualité et l'efficacité de la production alimentaire. ICOEL est spécialisée dans la conception et la fabrication d'équipements robustes pour la manipulation, la transformation et l'emballage des fruits, notamment des systèmes de vidage des bacs et des caisses, des processus de traitement et des solutions d'emballage manuelles et automatiques.
 
Fructidor : Pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec l'ICOEL ?
 
Benedetta Ricci Iamino : Certainement ! Compac, une entreprise néo-zélandaise, a commencé sa collaboration avec ICOEL en 2002. En 2016, TOMRA a acquis Compac et a poursuivi cette collaboration. ICOEL est notre principal fournisseur et intégrateur de solutions dans différents pays pour différents produits tels que les agrumes, les fruits à noyau et les pommes, entre autres. Nous avons des accords d'exclusivité dans certains pays, comme le Chili pour les cerises.
 
Fructidor : Alors, qui dit collaboration dit succès, n'est-ce pas ? 
 
Benedetta Ricci Iamino : Absolument. La force de notre partenariat réside dans notre complémentarité. TOMRA se concentre sur le développement et la fourniture de lignes de calibrage et de tri, qui constituent le cerveau du système. ICOEL fournit les équipements périphériques intégrant nos lignes de cerises dans le monde entier sauf l'Amérique du Nord, ainsi que de pommes dans plusieurs pays. Ils s'occupent de tout avant et après le tri, y compris la traçabilité et le contrôle.
 
Fructidor : Vous proposent-ils d'autres services ?
 
Benedetta Ricci Iamino : Oui, dans certains pays, ICOEL entretient nos équipements et nous nous soutenons mutuellement. Sur les marchés où nous sommes directement présents, ils fournissent leurs équipements et TOMRA fournit entièrement les solutions intégrées, tandis que sur ceux où ils sont présents, nous les accompagnons ainsi que nos clients avec notre expertise.
 
 
 
Défis du secteur des cerises et des pommes et technologies qui les résolvent
 
 
Fructidor : Quels sont les enjeux actuels de la filière pomme-cerise ?
 
Benedetta Ricci Iamino : Les principaux défis consistent à assurer une qualité constante, à maximiser le rendement, à minimiser le gaspillage alimentaire et à trouver une main-d'œuvre qualifiée. Il s’agit de défis mondiaux, et pas seulement régionaux. Dans le passé, un autre défi pour la technologie optique consistait à identifier avec précision les défauts durs et à adapter les catégories de qualité aux différents marchés ; grâce à nos derniers développements, ce défi est désormais résolu.
 
Fructidor : Quelle technologie proposez-vous pour relever ces défis ?
 
Benedetta Ricci Iamino : L'année dernière, nous avons lancé une plateforme de notation Deep Learning appelée LUCAi™ pour les pommes, et cette année nous l'avons introduite pour les cerises. Contrairement au Machine Learning traditionnel, qui imite l’analyse des données du cerveau humain, le Deep Learning traite les données à un niveau beaucoup plus complexe, améliorant ainsi la précision. Cela permet une prise de décision plus nuancée basée sur une reconnaissance d’image complète et une base de données beaucoup plus grande à partir de laquelle apprendre.
 
Fructidor : Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de LUCAi™ ?
 
Benedetta Ricci Iamino : LUCAi™ utilise une gamme incroyablement vaste d'images, que nous étiquetons pour apprendre au système à reconnaître des défauts et des types de fruits spécifiques. Cette capacité d'IA avancée permet au système de prendre des décisions à plusieurs niveaux, en reconnaissant les nuances subtiles des défauts qui étaient auparavant problématiques avec un niveau plus élevé de précision et de fiabilité.
 
Fructidor : Cela semble assez avancé. Comment voyez-vous cette technologie évoluer ?
 
Benedetta Ricci Iamino : La plateforme LUCAi™ est conçue pour être évolutive, s'adaptant aux mises à niveau et aux personnalisations. Il est également suffisamment flexible pour compléter les systèmes existants ou les remplacer si nécessaire, offrant à nos clients une adaptabilité en fonction de leurs besoins, notamment lorsque de nouveaux défauts ou variétés apparaissent.
 
Fructidor : Et en quoi cette technologie contribue-t-elle à réduire le gaspillage alimentaire ?
 
Benedetta Ricci Iamino : LUCAi™ exploite la compréhension détaillée des défauts et des tolérances du marché pour fournir des informations prédictives avant que des modifications ne soient apportées aux paramètres de tri. Cela permet des ajustements précis, minimisant le risque de jeter de bons produits ou de laisser de mauvaise qualité dans l'emballage final.
 
Fructidor : Quid de la consommation énergétique ?
 
Benedetta Ricci Iamino : Toutes nos lignes, y compris les équipements périphériques ICOEL, sont équipées de variateurs de vitesse et de commandes de ligne intelligentes. Cette automatisation garantit que seules les machines nécessaires de la ligne fonctionnent, réduisant ainsi considérablement la consommation d'énergie globale sur toute la ligne.
 
Fructidor : Il semble que LUCAi™ non seulement optimise les opérations mais améliore également l'efficacité. Quelle est la prochaine étape pour cette technologie ?
 
Benedetta Ricci Iamino : Nous continuons à affiner LUCAi™ pour nous assurer qu'il répond aux besoins changeants du marché. Notre objectif est de fournir des technologies qui non seulement répondent aux normes actuelles, mais qui sont également adaptables aux demandes futures, ce qui en fait un investissement précieux à long terme pour nos clients. 
 
 
 
Pour savoir comment votre entreprise pourrait bénéficier des solutions de tri et de calibrage de TOMRA, 
 
 
 
 
Become Gold


Nous discutons avec Benedetta Ricci Iamino, directrice du segment mondial de TOMRA Food – Cerise et légumes transformés, qui explique comment leurs efforts combinés rationalisent les opérations depuis le tri initial des matières premières jusqu'aux étapes finales de l'emballage.
 
Envoyer à un collègue 
Version imprimable 
Fructidor.com ad.


^ Haut de page